7. oct., 2018

Texte

6ème album sur le feu pour Sylvie Tyrpa. Cette Artiste fantasque ne manquera jamais de vous surprendre tant ses chansons sont, et protéiformes et singulières.

Ce nouvel opus et son auteure font corps et ne font qu'un, tant ce dernier lui colle à la peau comme un tissu de notes sur mesure.  

Pour cette nouvelle aventure, Sylvie vous emporte dans son monde imaginaire, ses histoires, ses rêves, ses décors, ses fantasmes, ses peurs, ses folies extraverties et vous fait la promesse que jamais, vous ne vous y ennuierez. 

Première escale dans un trou paumé du Nevada où une poupée s'étiole à respirer la poussière, n'ayant comme unique horizon que le piquant des cactus. 

Elle prie Dieu dans un gospel "endiablé" de la sortir de là... 

Une autre fille affirme haut et fort son indépendance et chante sa liberté. Petit clin d'oeil à toutes les femmes opprimées de ce monde. 

Continuons le périple et faisons la connaissance de Rosy. Séduite par un beau mec qui roule des mécaniques comme roulent les boulons dessérrés de son cerveau, la souris va lui piquer le blé de son larcin et prendre la clé des champs...  

Voici comment d'aventure en aventure, on devient une femme fatale... une héroïne à la Fritz Lang et que les images, telles des clichés, vous submergent et vous assaillent entre rêves et réalités. Où est la vérité ? 

Redevenir ensuite, pour un instant figé dans le temps, une adolescente, une amoureuse solitaire et quitter la terre l'espace d'un songe.

Dans un tout autre registre, se prendre pour une amazone et s'inviter dans la mythologie à la rencontre du Dieu Pan et de son monde ésotérique. 

Comme il n'y a pas d'histoire d'amour qui dure, avec humour et dérision, interpréter sa finalité sans tomber dans la banalité désarmante des grandes eaux de Versailles. En bref, se consoler au champagne et en pleurer des larmes. 

Pour une fille débridée, farfelue et dans le vent, pas de cinéma sans un détour chez les beatniks, les babas, les hippies, les givrés quoi !!! Et pour appuyer le trait, chanter en Anglais. Peace, love and me...

Pour une fille lunaire, une Barbarella des temps modernes, ne pas faire l'impasse sur la science-fiction et se référer aux mondes fantastiques de H.G. Wells, Irwin Allen, Jules Verne et entrer en jonction orbitale avec l'espace indersidéral. Affaire et mystère à suivre...

Si elle est sirène, la femme ne peut faire l'impasse sur les fonds marins. Si elle est squale, elle aimera les circonvolutions entre les récifs de coraux, déposant au passage un doux baiser sur les lèvres bleues du Dieu Neptune et reprendra la chasse armée d'un harpon. 

Une nouvelle héroïne, aliénée, blessée par la vie, s'empressera de fuir sa prison dorée, sa cage toxique et prendra le chemin de Katmandou à la recherche du Roi des Fous. Ne serait-ce qu'un "Délire" ou Le rencontrera t-elle ?

Le parfum peut-être objet du désir, écrin à sortilèges et tout homme s'aventurant dans les méandres d'une nuit d'encre, sera envoûté par ses effluves maléfiques et deviendra la proie de sorcières Salemites et autres créatures sulfureuses, sorties tout droit des contes d'Edgar Allan Poe.

Rester une petite fille, une toute petite fille, et ce malgré les années qui s'empilent et sonnent le glas de nos vies si courtes... Chanter cette même vie avec humour et désinvolture et se moquer du temps qui passe... La Sibylle me l'avait prédit: "Ô toi, au fil du temps, tu rajeunis, tu ris de tout et de toi-même".

Et pour finir ce nouvel album, la femme sexy, la voyouse, la perfide fallacieuse, mais si terriblement délicieuse, vous fera boire un breuvage digne d'une Circé afin de vous envoûter et vous danserez avec elle, lui susurrant les mots les plus... Waouh !!! 

Toutes ces chansons sont harmonisées et surfent sur des sons chics, vintage néo-rétro, comme l'Artiste les affectionne tant, claviers, cordes, percussions, cuivres... L'ensemble porté par la voix de Sylvie, tantôt chaude ou suave, tantôt fraîche et cristalline, toujours pure et juste. 

J'espère que vous aurez passé un agréable moment à découvrir les tribulations d'un cinéma sorti tout droit de l'imaginaire débordant d'une Artiste hors norme. 

Il va être chaud comme de la braise ce nouvel opus... Soyez au rendez-vous, il arrive pour votre plus grand plaisir et le nôtre. 

Sylvie Tyrpa Cour

 

(07 Octobre 2018).